AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Titre a mettre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Étoile Enchanteresse

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Titre a mettre   Mar 12 Jan - 17:49


Nom du chat


Qui je suis

Âge : 45 lunes
Sexe : Mâle
Clan : Vent
Rang : Meneur
Ambitions :  UC


Extérieur
Tu te dissimules dans la neige qui tombe beaucoup, ton pelage ne te trahissant point. Ton pelage est entièrement blanc, d’un blanc bien pur, contrairement à toi. Ton corps est mince et beau, sans aucune autre tâche pour te rendre autrement, pour entaché ce pelage uni. Il est beau, ton pelage. Constamment soyeux, magnifiquement bien apprêté. Ton poil est assez long, épais, gardant ta chaleur ou le froid de ton corps. Gardant ta température tout simplement, t’évitant trop de changements corporels au niveau de la température. Il n’est toutefois pas lourd et n’absorbe pas l’eau. Tu es légèrement plus petit que la moyenne, et tu sembles si peu menaçant, même si tu ne serais pas à ce rang si tu ne l’étais pas. Tu es mince, comme tous les guerriers du Clan du Vent, mais musclé. Les muscles se voient parfaitement sous ta peau. Tes yeux, eux, sont d’un bleu si clair qu’on pourrait croire que tu es aveugle, bien que tu ne le sois point. Tu es sensible à la lumière toutefois et celle-ci ne doit pas être trop forte sinon tu as l’impression d’être aveugle. Tu es rapide et agile, même si tu manques de force et tes griffes sont longues, et tranchantes. Dangereuses. Comme tes crocs.
Intérieur
Premier visage, celui que l’on voit :

Froid - Minutieux - Persévérant - Égoïste - Stricte - Intouchable - Insensible - beau parleur - a de la prestance - confiant - aisance à s’exprimer - fier - ne supporte pas la contradiction - pas ambitieux

Tu es froid. Il n’y a absolument rien d’autre à dire ou encore à préciser suivant cette affirmation, parce que tout est dit dans cette simple phrase contenant rien d’autre qu’un sujet, un verbe et son attribut. Tu traites tous les chats avec la même froideur désobligeante sans chercher à faire de distinction. Ils sont pour toi rien d’autres que des guerriers, sans qu’ils n’aient quoi que ce soit qui t’oblige à te montrer agréable avec eux. Ainsi, il n’y a aucune trace de chaleur dans ton comportement, tu ne te montres aucunement chaleureux et conciliant. Tu es un meneur infiniment stricte, qui ne laisse passer aucun écart de conduite sans sévir, sans donner aucune conséquence et il est si difficile, voir même impossible, de te plaire, de te satisfaire, parce que tu inventes tes propres règles à suivre, ton propre code de conduite auquel tous les guerriers doivent se plier sans quoi tu ne réagis pas correctement, peut-être même les rends-tu désagréablement démunis face aux autres. Et si qui que ce soit se permet de te contredire, il peut être sûr que cela ne sera pas long que tu réagiras, sans pour autant entrer dans une colère terrible. De toi, on dit que tu es insensible et que tu ne ressens aucun sentiment, que ton coeur est pire que le coeur des charognes, des chats du Clan de l’Ombre et que jamais plus tu ne verrais la chaleur de l’amour, bien que cela ne t’intéresse pas. On te qualifie également d’intouchable, d’inébranlable. On dit que peu importe la chose, on ne pourra pas te faire pleurer ou t’atteindre réellement autrement que par la colère et l’indignation. De plus, tu es un meneur bien minitueux, qui prend son temps pour préparer chaque chose, ne voulant absolument rien précipiter pour ne pas perdre de précieux détails lorsque cela est le cas. Tu es soucieux des détails et tout le monde le sait, tout le monde le voit. Tu es aussi bien égoïste, refusant totalement de partager quoi que ce soit ou de faire des compromis. Ce qui t’appartient est à toi et tu ne veux pas que qui que ce soit puisse l’avoir. C’est aussi simple que cela, après tout. On peut dire que tu es prêt à tout pour obtenir ce que tu veux, réussir ce que tu désires réussir et que tant que tu n’auras pas cela, tu n’abandonneras pas. Tu essayeras autant de fois que nécessaire pour parvenir à faire ou avoir ce que tu désires obtenir, ou réussir et c’est sans doute un côté de toi que l’on peut admirer. En tant que meneur, il semble évident que tu as de la prestance. Tu sais te faire remarquer sans rien faire d’autre qu’être là. Cela vient principalement de ton assurance et de cette confiance en toi. Quand tu parles, on sait que tu es confiant et que tu sais de quoi tu parles, alors on t’écoute. C’est pas plus compliqué, et puis tu sais parler, tu es un beau parleur comme on dit. Ça te plait. C’est utile, après tout. Tu exprimes tes idées avec facilité, ce que tu penses avec une fluidité qui ne permet pas de douter de la profondeur de tes paroles. C’est ainsi. Sans doute as-tu trop confiance en toi et si fier que tu n’admettras point tes fautes et ce, peu importe l’erreur effectuée, même si elle a pris une vie. Et malgré tout, tu n’es absolument pas ambitieux. Tu ne désires pas mener ton Clan à la gloire, et faire régner ton nom sur toutes les babines.

Deuxième visage, face caché :

Fragile - Peu confiant - Sanguinaire -  Tourmenté

Peu importe ce que l’on peut voir, croire et dire, ton comportement aisé n’est rien d’autre qu’une façade, de même que cette façon que tu as de faire croire aux autres qu’il est impossible de t’atteindre. Tu es fragile. Tristement fragile. Douloureusement fragile. La vie t’a porté des coups qui t’ont poussé à construire un mur qui te sépare des autres et te donne l’air intouchable, mais un mot peut faire basculer ton état intérieur, ta façon d’être. Et ta confiance en toi, ton aisance à parler, cache une réalité bien plus triste - sombre - qui est que tu n’as absolument aucune confiance en toi, et tu ne sais pas non plus ce que tu veux ou désire, tu ne sais pas ce qui est le mieux pour ton Clan, ce qui réduit toute ambition à zéro. Parce qu’après tout, comment pourrais-tu te prétendre ambitieux lorsque tu ignores totalement ce qui est mieux pour ton Clan et pour toi ?  Mais personne ne doit le savoir. Personne ne doit le remarquer. Parce que ce serait admettre une faille. Personne ne doit déterminer de failles concernant le meneur du Clan, ce serait trop facile attaquer le Clan lui-même après cela. Personne ne devait voir que tu ne possèdes absolument aucune confiance en toi et tu t’assures que personne ne voit au-delà même du masque construit. Et si tu n’as aucune confiance en toi, et si tu n’es point ambitieux, cela ne t’empêche absolument pas d’être sanguinaire, d’aspirer à tuer, à goûter ce sang qui coule dans le corps de chaque être. Surtout celui de tes semblables. Tu le préfères à celui des proies. Tourmenté, c’est peut-être une chose que l’on ne peut pas voir comme ça, tu es tourmenté par le passé, par ce qui existe et ce qui n’existe pas, par les reflets du passé qui apparaissent dans le présent, t’arrachant un cri de colère muet, une douleur sourde.

Ce passé qui m'a forgé

- Papa.. !

Regard effrayé, effaré, cherchant celui d’un être cher. Celui d’un être qui a été là depuis deux lunes, celui sans lequel vivre n’aurait pas été possible. Petit Enchantement ne comprend pas réellement ce qui vient tout juste de se passer. Il n’y a plus personne, mais il aurait juré voir sa mère. Celle qu’il a toujours admiré et placé haut dans son estime. Comme son père. Ses deux parents. Ses deux exemples. Le chaton se trouvait désemparé. Il ne comprend pas. Il n’aurait pas dû être là. Il le savait bien, il n’aurait pas dû être là. Mais la curiosité avait poussé le tout petit à suivre son père adoré lorsque ce dernier s’était éloigné, hors du camp, en regardant souvent autour de lui comme s’il avait cette peur d’être suivi. Il était toujours ainsi, Regard Foudroyant. Il était toujours ainsi. Toujours sur ses gardes, toujours à réagir comme si on venait de l’attaquer alors que souvent les questions n’étaient qu’innocentes. Il réagissait toujours de façon excessive, agressive, sur la défensive, même avec son petit chaton, le seul survivant d’une portée de quatre. Sa mère n’était pas mieux. Elle paraissait toujours ailleurs, et elle disait toujours des choses étranges… certains la soupçonnaient même d’avoir fait en sorte que ses petits ne survivent pas parce que pour la féline, la mort était la véritable présence. Elle était toujours brusque et ensuite gentille, changeant du tout au tout par moment. Même sa voix changeait. Tout changeait en elle parfois et elle ne semblait jamais s’en souvenir lorsqu’elle redevenait «elle». Lumière Déclinante, de son nom. Elle n’était pas la mère parfaite et pourtant, il l’idéalisait comme il le faisait avec Regard Foudroyant. Il n’était rien d’autre qu’un chaton qui cherchait l’approbation constante de parents négligents et irresponsables. Petit Enchantement regardait alors maintenant le cadavre de son père, profondément troublé et attristé, affecté, sa confiance mise à l’épreuve, ébranlée, à nouveau. Il ne savait pas. Il ne pouvait pas savoir. Il n’était rien d’autre qu’un pauvre petit chaton qui n’avait plus un de ses piliers, et cela le laissait profondément instable, comme s’il se tenait en équilibre sur une branche tellement mince qu’il manquait de tomber à chaque instant. Petit Enchantement s’approcha encore légèrement du corps de son père et enfouie son museau dans celui-ci, tristement. Ce fut à cet instant que l’odeur de sa mère lui parvint au museau et il recula précipitamment, découvrant un poil qu’il n’avait pas vu. Sa mère était donc la meurtrière de son père…  Alors pourquoi ne parvenait-il donc pas à la détester et lui en vouloir ? Un gémissement sortit de la gueule du pauvre petit chaton blanc. Il s’ébroua, recula et sans plus regarder le corps, rentra en vitesse au camp pour se réfugier dans la pouponnière. Affaibli, perturbé, Petit Enchantement avait des soubresauts qui ne se calmaient pas. Apeuré. Et sa mère ne vint même pas.

Petit murmure dans le nuit. Petit murmure dans l’espace, petit murmure d’un chaton endormi. Murmure prononcé afin de sombrer dans le sommeil.

Pourquoi… ?

× × × × ×


Réveil en sursaut. Petit Enchantement regarda autour de lui. Personne d’autre que lui n’était éveillé. Nid froid. Le nid est froid. Sa mère n’est pas là. Sa mère n’était toujours pas là. Après tout ce temps. Trois lunes. Lumière Déclinante avait disparu. Elle n’était plus pour le Clan. On l’avait cherché durant une lune, après avoir enterré Regard Foudroyant, mais on ne pouvait plus rien faire. On ne pouvait plus la chercher, elle n’était plus. Petit Enchantement était seul. Petit Enchantement se sentait seul et pour pallier à cela, il cherchait le contrôle. Un contrôle duquel la contradiction ne peut découler. C’était un vide qui nécessitait d’être comblé peu importe les moyens. C’était un vide qui allait attraper l’esprit d’un chaton fragile. Il était fragile, Petit Enchantement, mais la fragilité n’aidait rien. Il le savait. Il le voyait. Il était discret, il voyait tout. Il voyait les novices fragiles et trop doux se faire persécuter. Et le petit apprenait que dans ce monde, il fallait être fort et ne pas laisser les autres voir nos failles. Petit Enchantement ne voulait pas qu’on puisse s’en prendre à lui. Petit Enchantement ne voulait pas qu’on le prenne comme cible comme les novices trop doux. Non, le petit chaton voulait être fort, admiré, comme il admirait ses parents, il voulait être à leur image. Même s’ils n’étaient pas là pour être fiers de lui. Il s’ébroua et s’étira pour se mit assis, droit, digne. Son regard brillait de cette détermination, et quelque chose sembla se fermer en lui.
Il fermait l’accès à son cœur.
Il voulait vivre.
Il vivrait.

× × × × ×


Nuage Enchanteur. Beau nom. Son pelage blanc était lisse. Son regard était froid, presque hautain. Il venait de s’éloigner de l’attroupement de chats qui se dispersaient. Son baptême. Six lunes. On lui avait attribué un mentor sage. Un mentor qui n’en était pas à son premier apprenti. Un vétéran qui rejoindrait bientôt la tanière des anciens et on disait de lui qu’il lisait le cœur de ses apprentis mieux que quiconque. C’était un défi pour l’apprenti. Il ne pouvait pas laisser les autres le connaître. Connaître quelqu’un était le meilleur moyen de le tuer, de l’achever, de le laisser pour mort et de le laisser choir sur le sol. Il ne pouvait pas laisser qui que ce soit le dégrader, qui que ce soit le contrôler, qui que ce soit le forcer. Il devait être victorieux. Il regarda  me du Temps s’approcher de lui. Son entraînement commençait, maintenant, aujourd’hui. Il allait être le meilleur novice, le plus fort, le plus intouchable, le plus intimidant. Il serait juste…
Le meilleur.

× × × × ×

[Attention, changement de narrateur]

Bravo Nuage Enchanteur !


Tu as la proie dans la gueule tandis que  me du Temps te regarde. Un lapin. Un lapin plutôt gros. C’était la saison froide, mais tu avais réussi à l’attraper. Tu devenais le meilleur, comme tu t’étais juré d’être, pour contrer l’absence de tes parents, pour contrer les tentatives de ton mentor de te connaître, tu devenais le meilleur. Tu devenais aussi le meilleur dans l’art du camouflage, camoufler ses pensées, ses émotions, comme pour ne pas exister. Tu t’ébrouas légèrement, la queue remuant sur le sol de contentement. Bien sûr, tu pouvais bien démontrer que tu étais ravi, il ne fallait pas exagérer. Tu avais hâte, hâte de diriger une patrouille en tant que guerrier, hâte de pouvoir contrôler sans qu’on ne puisse te contredire. Tu te retournas et t’arrêtas soudainement, brusquement. Elle était là. Lumière Déclinante. Elle se tenait droit devant toi, gueule béante. Elle était là, mais ne pouvait pas être là, elle avait disparu. Tu ne la voulais pas présente. Elle n’avait pas le droit d’être là ! Tu étais figé. Jusqu’à ce que ton mentor t’appelle et qu’elle s’évapore comme ça, comme si tu ne l’avais jamais vu. Tu te retournas lentement, et avanças vers  me du Temps. Ton silence fit écho aux interrogations de ton mentor. Tu ne voulais plus l’entendre. Tu ne voulais plus l’entendre ! Tu le regardas froidement et lui crachas de se taire avant de t’en aller au camp, déposer ta proie. Une vision et tout s’effondrait. Une vision et tu n’étais plus si sûr de toi. Une vision et tu avais le sentiment de devenir à nouveau Petit Enchantement. Tu t’éloignas du camp. Tu n’étais plus chaton. Tu fermas les yeux. Inspiras. Et tu murmuras.

Je serais victorieux.

× × × × ×






Toi, le joueur

Puf : Ici
Comment as-tu découvert le forum : Ici
As-tu lu le règlement : Ici
Codes :
© Codage by Ella'

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé


Dernière édition par Étoile Enchanteresse le Mar 1 Mar - 23:31, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile du Citronnier
Admin Au Paté de Poulet
Admin Au Paté de Poulet
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 08/01/2016
Localisation : Je suis toujours près de toi, mais jamais tu ne me verras

MessageSujet: Re: Titre a mettre   Jeu 21 Jan - 13:27

Bienvenue sur mon forum je vous nem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdcatteinsmalade.forumactif.org
Étoile Enchanteresse

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Titre a mettre   Mar 16 Fév - 2:49

Caractère et physique finis, il ne me reste que l'histoire ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Obscure
Admine Sun
Admine Sun
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 11/01/2016
Localisation : Quelque part dans la forêt

MessageSujet: Re: Titre a mettre   Mar 16 Fév - 17:34

Bon courage pour terminer Luny je vous nem

------------------------------------------------------------


Merci Snowyyy je vous nem

Tous mes chaaaaaats ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile du Loup
Admin Snowy
Admin Snowy
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 15/01/2016

Qui suis-je ?
Clan du Chat: Clan de la Riviere
Nombre de Lunes:
Liens :

MessageSujet: Re: Titre a mettre   Mar 16 Fév - 20:39

Bon courage ma Luny je vous nem

------------------------------------------------------------



J'hurle à la mort en #6666ff et tu me fais souffrir en #660033
Tu es la bête en moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Enchanteresse

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Titre a mettre   Mer 17 Fév - 2:34

Merci à vous je vous nem Début de l'histoire ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile du Citronnier
Admin Au Paté de Poulet
Admin Au Paté de Poulet
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 08/01/2016
Localisation : Je suis toujours près de toi, mais jamais tu ne me verras

MessageSujet: Re: Titre a mettre   Dim 20 Mar - 14:06

Courage je vous nem

------------------------------------------------------------




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdcatteinsmalade.forumactif.org
Étoile Enchanteresse

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Titre a mettre   Dim 20 Mar - 17:47

Merci. ;-;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Titre a mettre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Titre a mettre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» titre, portrait, banniere
» plan pour mettre fin à l’ exclusion de la Diaspora haïtienne et de l’arrière-pay
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Inutile de mettre les points sur les I
» vous aimer les puzzles??? a mettre dans vos favoris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC L'île des atteints :: Avant de Commencer :: Présentations :: Abandonnées-
Sauter vers: