AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mais qui voilà ? Notre très cher lieutenant... Ft. Shimmy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brume de Givre
Orenji Modotte
Orenji Modotte
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 15/02/2016
Localisation : Tu ne sauras rien de moi...

Qui suis-je ?
Clan du Chat: Clan de la Riviere
Nombre de Lunes: 30 Lunes
Liens :

MessageSujet: Mais qui voilà ? Notre très cher lieutenant... Ft. Shimmy   Dim 10 Avr - 17:12




Mais qui voilà ? Notre très cher lieutenant...
Feat. Orenji & Sun


Je rangeais bien soigneusement mes herbes dans mon antre. Mon antre. Ca faisait bizarre de le dire à voix haute. Même si je ne le disait pas vraiment à voix haute... Mais de le dire était... Etrange. Je n'avais pas l'habitude... Voilà tout. Avant j'étais " l'apprenti ". Avant... Avant... J'ai l'air idiot de penser ça. Parce que... C'est il y a si longtemps. Je ma rappelle encore de mon baptême, faîtes par Crâne Maudit. Et à peine deux jours après, il avait était banni. Il était mort, j'espère... J'aimais mon mentor... Mais il n'est plus. Quelqu'un c'est emparé de lui...Quelqu'un le contrôle, la maladie à pris le dessus. Le Crâne Maudit que j'avais connu avait était tué. A présent, c'était un chat tueur...

Mes narines fleuraient une odeur, familière. Je n'avais pas besoin de me retourner, c'était mon très cher lieutenant... le mâle blanc aux yeux bleus était dans ma tanière. J'aimais bien le lieutenant... A vrai dire, c'était rare que j'ai des ennemis. Encore moins dans mon Clan ! Mais il était spéciale... Non spéciale n'était pas le mot exacte... Voilà le problème : Je n'arrivais pas à le cerner. Je savais qu'il n'aimait pas du tout faire ami-ami avec les autres Clans. Et il veut la guerre... Gouverner. Mais au fond, pourquoi je devrais lui en vouloir ? C'était un si bon lieutenant ! Il était vraiment très sympa avec son Clan. Alors pourquoi pas faire de même ? Je relevais la tête vers mon Lieutenant en abordant un sourire joyeux.

- Bonjour Aile Balafrée ! Que puis-je faire pour toi ?


Codage by Camo' for Orenji

------------------------------------------------------------



Je te protégerai Invité et Le Clan des Etoiles m'aidera pour ça.



Brume de Givre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aile Balafrée

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 06/04/2016
Localisation : Où tu ne pourras pas me trouver

Qui suis-je ?
Clan du Chat: Clan de la Riviere
Nombre de Lunes: 22 lunes
Liens :

MessageSujet: Re: Mais qui voilà ? Notre très cher lieutenant... Ft. Shimmy   Mar 12 Avr - 19:22

Le repère des âmes perdues...

With Brume de Givre

C'était un jour bien gris. Les nuages s'amoncelaient dans le ciel, tels une marée souillée de saletés. J'eus à peine la tête sortie de la tanière des guerriers que je sentis déjà l'air saturé par le mauvais temps. Il me semblait qu'il allait bientôt pleuvoir... Je m'avançais lentement, essayant de ne réveiller personne en sortant de la tanière. En effet, il était encore tôt mais il fallait que je commence à organiser les patrouilles pour la journée. Réfléchissant aux groupes que j'allais former, je me dirigeais vers le tas de gibier. De temps en temps le matin, j'aimais prendre mon premier repas avec mon chef. Nous pouvions ainsi parler du clan et il pouvait ainsi me donner ses instructions pour la journée. C'était un grand chef, je l'appréciais beaucoup, même si parfois je ne comprenais pas certaines de ses décisions. Trop gentil, toujours à éviter la guerre, trop de perte de temps. Enfin, malgré tout, je le respectais et obéissais à chacun de ses ordres. Je m'emparais alors de deux proies puis me dirigeais vers son antre. A l'entrée, je signalais ma présence. Il m'autorisa à entrer et, pénétrant dans sa tanière je le saluais. Il me remercia pour la proie, tandis que nous discutâmes de la vie du clan durant plusieurs minutes.

Quand je ressortis, un peu plus tard, je fus perplexe. Je restais assis un instant devant l'entrée de son antre, réfléchissant à notre discussion. Encore une fois, il avait insisté sur l'importance de garder de bonnes relations entre les différents clans. Bien que je sache que la guerre ne résout pas tout, devrait-on se laisser faire face aux autres clans ? Non, nous devrions montrer notre puissance et ne pas rester passifs face à la situation. Je soupirais. Peut être étais-je trop agressif ? Peut être avais-je tout faux, sur toute la ligne ? Je ne savais plus, j'étais en quelque sorte perdu. Je décidais de rendre visite à notre guérisseur, Brume de Givre. Lui qui avait la sagesse, il saurait probablement m'aider. Tandis que je commençais à me diriger vers son antre, des guerriers sortant de leur tanière attirèrent mon attention. Ils me saluèrent respectueusement, je les saluais en retour. J'attendis un instant qu'ils puissent se dégourdir les jambes puis j'allais leur annoncer la composition des patrouilles. Quand j'eus finis, ils acquiescèrent et partirent vaquer à leurs occupations tandis que je reprenais mon chemin jusqu'à l'antre du guérisseur.

Une fois arrivé devant l'antre, je le vis en train de ranger des herbes. Brume de Givre était un chat au pelage épais et gris qui nous était indispensable, je le savais. J'aimais beaucoup venir le voir, avide de conseils, je savais qu'il avait toujours la bonne parole. Enfin, qui suis-je pour savoir ce qui est bon ou mauvais ? Il dut me flairer, car il se retourna dès que j'eux pénétré sa tanière. Je scrutais ses yeux bleus, à la recherche d'une quelconque émotion à mon égard mais je n'y vis que bienveillance. En effet, j'étais méfiant, car certains chats me reprochaient le caractère agressif de certaines de mes paroles. Mais il m'accueillit avec un grand sourire, ce qui me réchauffa le coeur.

- Bonjour Aile Balafrée ! Que puis-je faire pour toi ?


Tapotant le sol de mes pattes, la tête baisse par le gêne, je décidais de lui demander son avis sur ce qui me tracassais depuis la conversation de ce matin avec Etoile du Loup. Je relevais la tête et lui dit, inquiet :

- Eh bien voilà Brume de Givre, je me demandais si... Enfin tu sais que parfois, je recommanderais plutôt le conflit à la place de la paix. Bien que je comprenne que nous devons maintenir de bonnes relations, parfois il n'y a pas le choix, nous ne devons pas nous laisser faire. Mais tu sais aussi que si je veux cela, ce n'est pas pour mener mes guerriers à la mort et pour que tous les clans s'entretuent, tout ce que je veux, c'est que notre clan survive et soit fort pour que nous puissions lutter contre ce mal qui nous ronge. Mais parfois, je sens les regards sur moi. Je sais que les guerriers sont respectueux envers moi et qu'ils donneraient leur vie pour le clan, mais je me demande quelque chose... Crois-tu que j'ai tort ? Crois-tu que je suis un mauvais lieutenant ? Je pense faire de mon mieux, mais je doute tu sais... Enfin, je suis désolé de t'embêter avec tout ça, tu as sûrement mieux à faire.

Je me relevais alors lentement, prêt à quitter cette antre, la queue basse...

Dev N.G.




PS : Je voulais mettre l'effet "overflow" dans mon code mais, n'étant pas une pro du codage, quand je le mets il fonctionne bien mais mes lettrines en début de paragraphes disparaissent et redeviennent des lettres normales... Donc si une âme charitable pouvait m'aider, ce ne serait pas de refus... ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brume de Givre
Orenji Modotte
Orenji Modotte
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 15/02/2016
Localisation : Tu ne sauras rien de moi...

Qui suis-je ?
Clan du Chat: Clan de la Riviere
Nombre de Lunes: 30 Lunes
Liens :

MessageSujet: Re: Mais qui voilà ? Notre très cher lieutenant... Ft. Shimmy   Dim 24 Avr - 15:30




Mais qui voilà ? Notre très cher lieutenant...
Feat. Orenji & Shimmy



Le mâle blanc tapotait le sol avec ses pattes. Gêné, il baissa la tête. J'étais soudainement curieux par cette gêne et penchais légèrement la tête. Que voulait me dire le lieutenant pour en être gêné à ce point ? J'allais sûrement avoir la réponse à ma question car le lieutenant releva la tête et commença à prendre la parole, inquiet :

- Eh bien voilà Brume de Givre, je me demandais si... Enfin tu sais que parfois, je recommanderais plutôt le conflit à la place de la paix. Bien que je comprenne que nous devons maintenir de bonnes relations, parfois il n'y a pas le choix, nous ne devons pas nous laisser faire. Mais tu sais aussi que si je veux cela, ce n'est pas pour mener mes guerriers à la mort et pour que tous les clans s'entre tuent, tout ce que je veux, c'est que notre clan survive et soit fort pour que nous puissions lutter contre ce mal qui nous ronge. Mais parfois, je sens les regards sur moi. Je sais que les guerriers sont respectueux envers moi et qu'ils donneraient leur vie pour le clan, mais je me demande quelque chose... Crois-tu que j'ai tort ? Crois-tu que je suis un mauvais lieutenant ? Je pense faire de mon mieux, mais je doute tu sais... Enfin, je suis désolé de t'embêter avec tout ça, tu as sûrement mieux à faire.


J'avais écouter ses paroles. Ce mâle avait un problème. Il était de mon devoir de l'aider... Et d'essayais de lui mettre en tête que parfois, la meilleur des solutions est la parole. Alors qu'Aile Balafrée se relevait lentement pour sortir, je l'arrêtais en miaulant son nom.

- Ceux qui pensent que tu es un mauvais lieutenant, insulte notre chef. N'oublie pas qu'Etoile du Loup t'a choisis. S'il t'a choisis, les autres doivent respecté ce choix.


Je fais un temps d'arrêt, espérant l'avoir un peu rassuré. Ma tête fixait le sol, du début à la fin de mes paroles. Mais c'est soudainement, que je relevais la tête pour regardé ses yeux, essayant de lui faire comprendre ce que je pensais il y a à peine quelques secondes.

- Tu n'envois pas tes guerriers s'entre tuer, comme tu dis. Mais tu les envoies quand même se battre, peut-être en mourir. Parfois, des guerriers ne meurent pas au combats mais dans ma tanière à cause de leurs blessures de combats. Il n'y a que moi qui peut savoir si la mort d'un guerrier est proche à cause de blessure... Mais je ment très mal Aile Balafrée, alors quand il me demande si ils vont guérirent un jour et que je grimace de tristesse... Ils savent qu'ils ne pourront plus chassés, ni combattre, ni avoir de petits, ni rien. Ils vont juste souffrir. Mourir au combat est un signe de bravoure... Mais mourir à cause de ses blessures dans une tanière de guérisseur... C'est comme mourir de vieillesse : C'est souffrir pendant des jours.


Je repris un temps de pause, regardant mes plantes. Comme pour me dire que ces plantes nous aidés. Et qu'heureusement qu'elles étaient là. Mais mon regard se posa encore une fois sur le lieutenant de la Rivière. Mes paroles étaient sincères et j'espérais ne pas être trop brusque.

- Parfois, la parole est meilleur que le combat. N'oublis pas ça.



Codage by Camo' for Orenji


PS : Moi je peux pas t'aider mais le codage est vraiment très beaux *-*

------------------------------------------------------------



Je te protégerai Invité et Le Clan des Etoiles m'aidera pour ça.



Brume de Givre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aile Balafrée

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 06/04/2016
Localisation : Où tu ne pourras pas me trouver

Qui suis-je ?
Clan du Chat: Clan de la Riviere
Nombre de Lunes: 22 lunes
Liens :

MessageSujet: Re: Mais qui voilà ? Notre très cher lieutenant... Ft. Shimmy   Sam 7 Mai - 19:10

Le repère des âmes perdues...

With Brume de Givre

Les pattes traînantes et la queue frottant le sol, j'avais déjà fait quelques pas quand notre guérisseur me rappela, miaulant mon nom. Je m'arrêtais un instant, sans pour autant me retourner.

- Ceux qui pensent que tu es un mauvais lieutenant, insultent notre chef. N'oublie pas qu'Etoile du Loup t'a choisis. S'il t'a choisis, les autres doivent respecter ce choix.

Entendant ces paroles, je me retournais pour voir l'expression dans les yeux de mon guérisseur. Croyait-il à ce qu'il disait, ou me disait-il cela dans le seul but de me rassurer ? Sa tête était baissée, je ne pouvais voir son visage. Inquiet, je penchais la tête sur le côté, me demandant s'il avait fini de parler. Mais soudainement, il releva la tête et me regarda d'un regard intense et déterminé. Il finit par ajouter :

- Tu n'envois pas tes guerriers s'entre tuer, comme tu dis. Mais tu les envoies quand même se battre, peut-être en mourir. Parfois, des guerriers ne meurent pas au combat mais dans ma tanière à cause de leurs blessures des combats. Il n'y a que moi qui peut savoir si la mort d'un guerrier est proche à cause de blessure... Mais je mens très mal Aile Balafrée, alors quand ils me demandent si ils vont guérir un jour et que je grimace de tristesse... Ils savent qu'ils ne pourront plus chasser, ni combattre, ni avoir de petits, ni rien. Ils vont juste souffrir. Mourir au combat est un signe de bravoure... Mais mourir à cause de ses blessures dans une tanière de guérisseur... C'est comme mourir de vieillesse : C'est souffrir pendant des jours.

Ces paroles, qu'il prononça calmement, sans une once de colère me touchèrent au plus profond de mon âme. Je réfléchis à ses paroles. Il avait raison bien sûr, il n'y avait pas pire que de mourir à cause de blessures causées lors d'un combat contre un clan adverse. Et tout cela, c'était de ma faute... Je rentrais et sortais mes griffes, fixant un instant le sol tandis que Brume de Givre tourna la tête vers ses plantes, à l'intérieur de son antre. Il se retourna une autre fois vers moi, un regard plus dur l'habitait cette fois-ci tandis qu'il me dit :

- Parfois, la parole est meilleure que le combat. N'oublie pas ça.

Cette phrase résonna dans mon corps entier comme une vérité, une vérité que je ne pouvais discuter. Mais des questions fusèrent dans mon esprit. Bien sûr, la parole est une solution efficace et pacifique mais était-elle la réponse à tout ? Je n'en étais pas entièrement sûr. Je fis un pas en avant, hochant la tête pour montrer que j'étais d'accord avec ce que venait de dire le guérisseur et que je respectais son avis. Puis d'un air interrogateur, je lui demandais :

- Oui, Etoile du Loup m'a choisi et chaque jour je remercie notre chef pour l'honneur qu'il m'a fait. Chaque jour et chaque nuit je fais de mon mieux pour qu'il soit fier de notre clan, et pour que celui-ci soit le meilleur. Mais dis moi Brume de Givre, disons que j'accepte d'éviter certains combats pour le bien de mes guerriers, devrions-nous arrêter de nous battre ? Devrions nous courber l'échine et passer pour des faibles ? Regarde un instant les autres clans, c'est au nombre et à la force des guerriers que nous pouvons dire qu'un clan est puissant ou pas. Je refuse de me soumettre au joug des clans adverses.

Mes prunelles brûlèrent du feu du combat un instant, puis je repensais aux paroles que le guérisseur avait prononcé il y a quelques secondes. Observant l'antre du guérisseur, j'imaginais pendant un instant des guerriers allongés et mourant dans leur litières. Je frissonnais, imaginant leur parent leur rendre visite et voir le corps de leurs enfants faible et se battant contre la mort. Je baissais la tête, ma vision troublée par tout ce chagrin et cette tristesse.

- Oui... Tu as raison Brume de Givre, les combats ne sont pas toujours utiles et bons. Je vais essayer de faire attention tu sais. Tant qu'il n'y a pas de danger imminent, je n'enverrais pas toujours nos guerriers aux combats. Mais sache tout de même que, ce n'est pas parce que je décide que la parole est parfois la meilleure solution, qu'il n'y aura plus aucun combat. Je pense que tu le comprends n'est ce pas ? Enfin comprends moi, le combat est parfois vraiment nécessaire. Mais n'aie crainte Brume de Givre, je ferais tout mon possible pour qu'aucun guerrier ne perde plus jamais la vie dans ton antre, ni au combat, quitte à donner ma vie, c'est clair ?

Je prononçais ces dernières paroles, mon regard bleu plein d'ardeur mais aussi plein de douceur. Brume de Givre était sage, il saura que je suis prêt à tout pour protéger notre clan. Et il sait aussi que je suis quelqu'un de réfléchi, je prendrais en compte ses remarques sans pour autant changer tout ce pour quoi je me suis toujours battu. Je souriais un instant, heureux et soulagé des conseils de mon guérisseur, c'est grâce à ce genre de choses que je pouvais évoluer et tenter d'être quelqu'un de meilleur, je le savais très bien.

Dev N.G.



Ps : Aha merci ! Et pas grave, j'essayerais de me débrouiller ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil Sanglant
Admine Sun
Admine Sun
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 21/03/2016

MessageSujet: Re: Mais qui voilà ? Notre très cher lieutenant... Ft. Shimmy   Dim 8 Mai - 9:08

|| Je veux bien essayer, le souci c'est que ton codage est en partie écrit ailleurs, et donc pour cette partie non-modifiable. Mais je pourrais essayer de recréer le même avec l'overflow éventuellement, j'essaierai si j'ai un peu de temps.

------------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brume de Givre
Orenji Modotte
Orenji Modotte
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 15/02/2016
Localisation : Tu ne sauras rien de moi...

Qui suis-je ?
Clan du Chat: Clan de la Riviere
Nombre de Lunes: 30 Lunes
Liens :

MessageSujet: Re: Mais qui voilà ? Notre très cher lieutenant... Ft. Shimmy   Mer 11 Mai - 14:57




Mais qui voilà ? Notre très cher lieutenant...  
Feat. Orenji & Shimmy



Le mâle n'avait pas l'air d'avoir finis son petit questionnaire. Il fit un pas en avant en avant. Il avait l'air d'accord avec ce que je venais de dire... Mais ensuite, il me posa d'un air interrogateur :


- Oui, Etoile du Loup m'a choisi et chaque jour je remercie notre chef pour l'honneur qu'il m'a fait. Chaque jour et chaque nuit je fais de mon mieux pour qu'il soit fier de notre clan, et pour que celui-ci soit le meilleur. Mais dis moi Brume de Givre, disons que j'accepte d'éviter certains combats pour le bien de mes guerriers, devrions-nous arrêter de nous battre ? Devrions nous courber l'échine et passer pour des faibles ? Regarde un instant les autres clans, c'est au nombre et à la force des guerriers que nous pouvons dire qu'un clan est puissant ou pas. Je refuse de me soumettre au joug des clans adverses.


Je ne dis rien, il allait peut-être repensait à ce que je lui avais dis plus tôt... Qui c'est ? Ses yeux reflétèrent le feu du combat, ne pensera t-il qu'à ça ? Je vis soudainement le mâle frissonnais et baissais la tête. Voyait-il se que je voyais à chaque fois qu'une guerre se termine ? Surement que oui, car il reprit la parole, d'un air triste et il y avait du chagrin dans sa voix...


- Oui... Tu as raison Brume de Givre, les combats ne sont pas toujours utiles et bons. Je vais essayer de faire attention tu sais. Tant qu'il n'y a pas de danger imminent, je n'enverrais pas toujours nos guerriers aux combats. Mais sache tout de même que, ce n'est pas parce que je décide que la parole est parfois la meilleure solution, qu'il n'y aura plus aucun combat. Je pense que tu le comprends n'est ce pas ? Enfin comprends moi, le combat est parfois vraiment nécessaire. Mais n'aie crainte Brume de Givre, je ferais tout mon possible pour qu'aucun guerrier ne perde plus jamais la vie dans ton antre, ni au combat, quitte à donner ma vie, c'est clair ?


J'étais heureux que le jeune mâle est réfléchi à ses paroles. Ses yeux bleus était plein d'ardeur mais aussi avec beaucoup de douceur. Il sourit un instant, heureux, enfin je pense... Mais je n'avais pas fini moi non plus. Car il ne peut pas éviter la mort de nos camarades. Je remis mon nez dans mes plantes, tout en parlant.


- Je verrais toujours des morts Aile Balafrée. Que ce soit de vieillesse, de morsure de serpent ou autre. Même à la naissance. Des mères perdent la vie en donnant naissances à ses petits Aile Balafrée ! Devenir guérisseur est fait pour sauver des vies... Mais il y a des morts que je ne peux pas éviter et toi non plus.


Je relevais la tête, pour voir si il m'avais compris. Si il avait compris ce que je voulais dire... Car moi, je m'étais compris mais parfois j'explique mal les choses. Mon regard interrogateur fixait ses yeux bleus. J'attendais sa réponse, que pouvait-il bien répondre à ça ? Tout et rien... Soit il partait, soit il restait.


Codage by Camo' for Orenji

------------------------------------------------------------



Je te protégerai Invité et Le Clan des Etoiles m'aidera pour ça.



Brume de Givre


Dernière édition par Brume de Givre le Sam 6 Aoû - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aile Balafrée

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 06/04/2016
Localisation : Où tu ne pourras pas me trouver

Qui suis-je ?
Clan du Chat: Clan de la Riviere
Nombre de Lunes: 22 lunes
Liens :

MessageSujet: Re: Mais qui voilà ? Notre très cher lieutenant... Ft. Shimmy   Mer 13 Juil - 22:42

Le repère des âmes perdues...

With Brume de Givre

Je fixais un instant les yeux du guérisseur. Je réfléchissais à ses paroles mystérieuses mais pourtant si justes.

- Je verrais toujours des morts Aile Balafrée. Que ce soit de vieillesse, de morsure de serpent ou autre. Même à la naissance. Des mères perdent la vie en donnant naissance à ses petits Aile Balafrée ! Devenir guérisseur est fait pour sauver des vies... Mais il y a des morts que je ne peux pas éviter et toi non plus.

J'écoutais patiemment la réponse de Brume de Givre. Ce qu'il disait était vrai je le savais. Le rôle de guérisseur était primordial au sein d'un clan, je ne le niais absolument pas. Je m'assis un instant hochant la tête en repensant à ses paroles. La mort... Bien sûr, elle était inévitable mais elle était tellement difficile à accepter. Tout nos camarades qui périssaient resteraient à jamais dans nos coeurs, mais les laisser partir était tellement difficile. Le poids de leur mort, qu'elle soit causée par les combats ou par les maladies était insoutenable. Chaque jour en me levant je pensais à tout mes amis partis trop tôt. Mais au fil des années, assumant mon rôle de lieutenant je m'étais endurci et j'encaissais au mieux chaque perte pour que mon clan puisse s'appuyer sur moi.

- Oui tu as raison, nous ne pouvons éviter la mort de nos camarades, mais plus elles sont nombreuses plus elles pèsent sur nos épaules. Nous devons rester fort pour notre clan, je le conçois bien, mais ne te sens-tu pas faible parfois face à la destinée que nous a réservée le Clan des Etoiles ? Je reste calme au quotidien tu sais, pour que mon clan ne s'inquiète de rien et vive paisiblement. Mais parfois je doute, mais n'est-ce pas normal de douter ?

Je soupirais, laissant pour une fois mes doutes s'exprimer. Pendant un instant je me sentis faible et vulnérable face à la situation, comme un chaton qui viendrait de naître. Je cherchais dans le regard du guérisseur un soutien, un petit quelque chose qui m'aiderait et me réconforterait. Etais-je vraiment le seul dans cet état d'esprit ? J'admirais Brume de Givre, son travail était remarquable, il semblait si sûr de lui, comme s'il savait à chaque instant ce qu'il devait faire. Il semblait si... maître de ses émotions et de ses actions. Tout comme notre chef. Il dirigeait si bien ce clan, serais-je digne de lui ? Réussirais-je à être un si bon chef. Trop de questions m'assaillirent et me firent tourner la tête. Je secouais cette dernière et me concentrais sur notre guérisseur.

- Toi en tant que guérisseur tu es si utile à la survie de notre clan ! Mais moi ? Suis-je si utile si je ne peux éviter la mort de mes guerriers ? Toi tu les soigne et ils te sont reconnaissants. Tu leur donne naissance et la vie se crée. Mais moi qui suis-je ? Je fais de mon mieux pour les protéger, mais ça ne marche pas toujours. Je fais de mon mieux pour les nourrir mais c'est parfois insuffisant. Toi tu semble si sage et toujours là pour les conseiller sans faillir. J'aimerais m'en sortir aussi bien que toi, même si malgré tout, il me semble que je fais de mon mieux pour être le meilleur lieutenant.

Cessant un instant de parler, j'écoutais le doux son de la rivière qui coulait au loin. Cela m'avait toujours apaisé pendant les périodes de tourmentes. Me calmant légèrement et me sentant plutôt honteux de me plaindre ainsi, je souris un instant et ajoutais d'une voix amicale et bienveillante :

- Enfin, excuse moi pour tout ça, je dois bien t'embêter avec toutes ces histoires. Je t'assomme de questions auxquelles tu n'as peut être pas la réponse, pardonne moi ! Je ne voulais pas te déranger avec tout ça, mais parfois cela me soulage vraiment de parler de ça avec quelqu'un qui me comprend vraiment. Sache qu'en tant que lieutenant tu auras pour toujours mon soutien inconditionnel. Si tu as besoin de mon aide, n'hésite pas, et cela à n'importe quel moment. Rappelle toi bien que sans toi, nous  ne serions rien, alors merci.

J'accompagnais mes paroles d'un long regard appuyé, tentant de lui faire comprendre que j'étais réellement sincère. Jamais personne dans ce clan ne représentera plus qu'un guérisseur, jamais. J'espérais vraiment que mes paroles avaient atteint leur but et résonnaient d'une manière particulière aux oreilles de Brume de Givre, je voulais qu'il sache et reconnaisse la valeur que je lui accordais, tout comme notre chef lui accordait. Puis d'un air calme, j'attendis la réaction du guérisseur face à mes paroles.

Dev N.G.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Obscure
Admine Sun
Admine Sun
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 11/01/2016
Localisation : Quelque part dans la forêt

MessageSujet: Re: Mais qui voilà ? Notre très cher lieutenant... Ft. Shimmy   Lun 1 Aoû - 13:02

|| Juste pour dire que j'ai fait le codage et qu'il se trouve dans mon atelier depuis un moment, si cela t'intéresse toujours x)

------------------------------------------------------------


Merci Snowyyy je vous nem

Tous mes chaaaaaats ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brume de Givre
Orenji Modotte
Orenji Modotte
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 15/02/2016
Localisation : Tu ne sauras rien de moi...

Qui suis-je ?
Clan du Chat: Clan de la Riviere
Nombre de Lunes: 30 Lunes
Liens :

MessageSujet: Re: Mais qui voilà ? Notre très cher lieutenant... Ft. Shimmy   Sam 6 Aoû - 18:47




Mais qui voilà ? Notre très cher lieutenant...  
Feat. Orenji & Shimmy



Je regardais le mâle, qui lui aussi m'observait. Il m'avait écouté et ne m'avait pas interrompu. Il allait recommencé à parler. Peut-être un pavé, peut-être une petite phrase. Peut importe, il ouvrit la gueule pour me parler de ses doutes et ses peurs.

- Oui tu as raison, nous ne pouvons éviter la mort de nos camarades, mais plus elles sont nombreuses plus elles pèsent sur nos épaules. Nous devons rester fort pour notre clan, je le conçois bien, mais ne te sens-tu pas faible parfois face à la destinée que nous a réservée le Clan des Etoiles ? Je reste calme au quotidien tu sais, pour que mon clan ne s'inquiète de rien et vive paisiblement. Mais parfois je doute, mais n'est-ce pas normal de douter ? Toi en tant que guérisseur tu es si utile à la survie de notre clan ! Mais moi ? Suis-je si utile si je ne peux éviter la mort de mes guerriers ? Toi tu les soigne et ils te sont reconnaissants. Tu leur donne naissance et la vie se crée. Mais moi qui suis-je ? Je fais de mon mieux pour les protéger, mais ça ne marche pas toujours. Je fais de mon mieux pour les nourrir mais c'est parfois insuffisant. Toi tu semble si sage et toujours là pour les conseiller sans faillir. J'aimerais m'en sortir aussi bien que toi, même si malgré tout, il me semble que je fais de mon mieux pour être le meilleur lieutenant. Enfin, excuse moi pour tout ça, je dois bien t'embêter avec toutes ces histoires. Je t'assomme de questions auxquelles tu n'as peut être pas la réponse, pardonne moi ! Je ne voulais pas te déranger avec tout ça, mais parfois cela me soulage vraiment de parler de ça avec quelqu'un qui me comprend vraiment. Sache qu'en tant que lieutenant tu auras pour toujours mon soutien inconditionnel. Si tu as besoin de mon aide, n'hésite pas, et cela à n'importe quel moment. Rappelle toi bien que sans toi, nous ne serions rien, alors merci.


Je ne dis rien pendant quelques secondes. Il voulait me faire comprendre que j'étais important pour le clan, je l'avais deviné... Et je le savais déjà. Je retournais le nez dans mes affaires avant de le regarder une dernière fois. Sans le regarder, j'ouvris la bouche pour prendre la parole.

- Fais confiance à ceux qui t'entourent ainsi qu'au Clan des Etoiles Aile Balafrée...


Un sourire réconfortant apparut sur mon visage. Il ne fallait pas que notre lieutenant se décourage. Après tout... Tous le monde voudrait être à sa place non ? Tous le monde veut être à sa place, devenir comme lui. Alors il ne faut surtout pas qu'il se décourage ou se tourmente avec ses questions. Il fallait qu'il donne de l'espoir à notre clan, il fallait qu'il leur montre qu'ils peuvent vivre en sécurité. Car aux yeux de tous, lui aussi était très important. Il donne du rêve au chaton et aux apprentis. Il donne du courage aux guerriers et de l'espoir aux reines qui ont peur de perdre leur petits sur un champ de bataille. Il donne du rêve et ça, il faut lui en remercier.


Codage by Camo' for Orenji

------------------------------------------------------------



Je te protégerai Invité et Le Clan des Etoiles m'aidera pour ça.



Brume de Givre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais qui voilà ? Notre très cher lieutenant... Ft. Shimmy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais qui voilà ? Notre très cher lieutenant... Ft. Shimmy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Très cher frère
» Envie de jouer, très cher ?... [PV ; Zeyros]
» Mais qui voilà !
» RJ. Un jeu stupide oui, mais c'est notre jeu
» Mais qui voilà ? Oh, c'est Cliodna ! (FINI!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC L'île des atteints :: CerfBlanc :: Clan de la Rivière :: Camp :: Antre du Guérisseur-
Sauter vers: